Nouveau L'Âge de l'Antéchrist Agrandir l'image

L'Âge de l'Antéchrist

978-2-37271-185-2

Pawel Lisicki

Nouveau

Vient de paraître,

en librairie le 9 décembre

Résumé

23,00 €

Fiche technique

Pages332
Dimensions13,5 x 20,5 cm
Couverturesouple
Date de parutionnovembre 2021

En savoir plus

   Rome, 2217. Une fumée blanche s’élève au-dessus de la chapelle Sixtine. Le conclave vient d’élire le nouveau pape : Judas Ier. Le bon sens commun fait naufrage dans le déluge du culte de l’homme, unique maître du monde et de lui-même. Voici l’âge du libéralisme radical.
   « Moi, Judas Ier, je jure de prendre à cœur les aspirations du peuple à une Église solidaire de toute l’humanité, le chrétien ayant vocation à être pleinement Homme, et de ne pas décevoir votre attente légitime d’être l’âme d’un nouvel ordre mondial juste et fraternel. La mise en œuvre d’une telle ambition suppose la lutte contre tous les fondamentalismes, la défense d’une écologie intégrale et l’enquête serrée d’un parquet mondial sur la foi en la résurrection du Christ, préparation à une voie d’homo deus transhumaniste. »
   Mais le pape doit affronter la résistance d’Élie et d’Enoch au fil d’une parabole magistrale des folies orgueilleuses du XXIe siècle.
   Roman apocalyptique d’un monde où la révélation chrétienne n’a plus sa place, rejetant Dieu, son sacrifice eucharistique et relativisant la morale, L’Âge de l’Antéchrist est aussi le récit de la chute du clergé ne suivant plus les préceptes divins ni les principes de la loi naturelle, mais le prêt-à-penser médiatique woke et ses idoles, prêt-à-penser d’une société abêtie et esclave du Singe de Dieu.

   Né en 1966, Paweł Lisicki est rédacteur en chef du deuxième plus important hebdomadaire polonais Do Rzeczy, qu’il a cofondé en 2013. Juriste de formation, écrivain et publiciste, il s’est lancé après la chute du communisme dans l’écriture et le journalisme comme rédacteur en chef de l’influent journal Rzeczpospolita de 2006 à 2011. Czesław Miłosz, prix Nobel 1980 de littérature, se passionne pour son premier ouvrage Le Dieu inhumain paru en 1995, qualifiant Lisicki de « plus remarquable essayiste métaphysique polonais depuis la Seconde Guerre mondiale ». Parmi la vingtaine d’ouvrages dont Paweł Lisicki est l’auteur figurent la trilogie en défense du christianisme : Qui a tué Jésus ?, Le Mystère de Marie-Madeleine et Jésus est-Il Dieu ?, ainsi que deux entretiens avec le cardinal Müller (2019) et Mgr Schneider (2020). Il est également l’auteur d’une passionnante enquête sur le tombeau de saint Pierre à Rome (2019) et de l’essai Le dogme et la tiare (2020) sur le déclin du catholicisme romain.