Ostéopathie : se soigner autrement Agrandir l'image

Ostéopathie : se soigner autrement

978-2-37271-163-0

Hubert le Roux

Nouveau

15,00 €

Fiche technique

Pages108
Dimensions13,5 x 20,5 cm
Couverturesouple
Date de parutionseptembre 2020

En savoir plus

   En France, il y a près de cinquante ans, l’ostéopathie faisait timidement son apparition dans le paysage de la santé et du bien-être, bousculant des codes établis et renversant les obstacles qui s’opposaient à son développement. Aujourd’hui, c’est le pays au monde qui compte le plus de praticiens par rapport au nombre d’habitants… L’ostéopathie elle-même a pris diverses formes et emprunté des chemins souvent bien différents les uns des autres.
   La question se pose pour le patient : à qui se fier ? Toutes les méthodes se valent-elles ? Quel thérapeute choisir ?
   Pour se soigner autrement, mais pas à n’importe quel prix, ce livre n’évite aucun tabou et, pour la première fois, place l’ostéopathie dans sa triple dimension : technique, philosophique et spirituelle.
   Une approche originale, illustrée de nombreux exemples, au profit du choix du patient.

   Diplômé de l’Institut de thérapies informationnelles de Paris, Hubert le Roux (D.Po.) exerce la fonction de thérapeute manuel en méthode Poyet.

Sur YouTube: 

https://youtu.be/saYxJp29h6o

Dans la Presse

Le Salon Beige, 19 mars 2021

Diplômé de l’Institut de thérapies informationnelles de Paris, Hubert le Roux (D.Po.), qui exerce la fonction de thérapeute manuel en méthode Poyet, vient de publier un ouvrage intitulé Ostéopathie : se soigner autrement. La symphonie du mouvement.

La France est le pays au monde qui compte aujourd’hui le plus de praticiens ostéopathes par rapport au nombre d’habitants… La question se pose pour le patient : à qui se fier ? Toutes les méthodes se valent-elles ? Quel thérapeute choisir ? Pour se soigner autrement, mais pas à n’importe quel prix, ce livre n’évite aucun tabou et, pour la première fois, place l’ostéopathie dans sa triple dimension : technique, philosophique et spirituelle. Une approche originale, illustrée de nombreux exemples, au profit du choix du patient.

L’auteur, catholique, met en garde contre les praticiens qui utilisent des phénomènes occultes :

Vous entendrez, par exemple, parler des chakras, du fait qu’il est bon de les ouvrir pour se rendre disponible aux énergies. Mais de quelles énergies parle-t-on ? S’ouvrir à l’influence d’une force qu’on ne connait pas est extrêmement dangereux, bien plus qu’il n’y paraît. Personne ne laisserait ainsi sa voiture ou sa maison grandes ouvertes et sans surveillance ni contrôle. Mais son corps et son esprit si ? Curieux… Que les adeptes du yoga y songent bien avant de se laisser aller à cette mode ou à cette tentation : on ne joue pas avec soi-même.

Lorsqu’on rejette la prééminence de Dieu sur toute chose, allant jusqu’à refuser d’accepter son existence même, il faut bien trouver une explication différente aux phénomènes inexpliqués dont je parle. C’est ici que s’ouvre la porte aux incohérences : appel aux théories New-Age, inféodation à la pratique bouddhiste, recours aux ésotérismes les plus farfelus, évocation des forces de l’univers (c’est vague, ça ne signifie pas grand chose de concret, mais ça remplit le vide), ancrage tellurique […].

Je le dis sans précaution inutile : ces pratiques sont à fuir. […]